Brise-ciel

OPPEL Kenneth

& & &  

 

Matt est entr√© √† l’Acad√©mie a√©rostatique. √Ä l’occasion d’un stage sur un cargo, il croise, dans les airs, lors d’une violente temp√™te l’Hyp√©rion, fabuleuse √©pave rec√©lant des collections d’animaux mythiques et les tr√©sors amass√©s par un magnat disparu. Avec son amie Kate, il d√©cide de s’emparer de l’a√©rostat fant√īme, aid√© par un aventurier propri√©taire d’un¬†¬ę brise-ciel ¬Ľ capable d’affronter la tr√®s haute altitude avec son √©quipage de sherpas, et d’une gitane qui semble en savoir beaucoup sur cette cargaison.

R√©cit con√ßu sur le mode de l’uchronie, vari√©t√© de science-fiction qui r√©invente le pass√©. Des ornithopt√®res s’arriment sous le restaurant de la Tour Eiffel, des a√©rostats relient les continents, mais cette fin du XIXe si√®cle conna√ģt aussi des probl√®mes de carburant. Le secret de sa fabrication √† partir d’une source inconnue anime le roman autant que la qu√™te de l’or, promesse d’√©mancipation, ou la curiosit√© scientifique. Courses sur les toits, poursuites dans les airs, innovations scientifiques, h√©ros jeunes et intr√©pides, aventuriers sans scrupules, consortium jaloux de son pouvoir, faune des nuages : tout le roman est un hommage √† Jules Verne, dans une √©criture vivante, et tient en haleine jusqu’au suspense ultime.