Les mauvaises notes

JULLIARD Claire

Apr√®s une s√©v√®re remontrance paternelle, Fr√©d√©ric d√©cide de partir de chez lui une nuit de d√©cembre. Il quitte la r√©gion parisienne et prend un train pour la Champagne. Des gendarmes l’interpellent, persuad√©s d’avoir mis la main sur un autre fugueur, Ludovic, qui est son parfait sosie. Ils le remettent √† sa famille qui se r√©jouit d’avoir retrouv√© le fils prodigue, revenu de son aventure en mer. Fr√©d√©ric doit alors assumer son imposture, et adopter les habitudes de celui dont il a usurp√© l’identit√©.¬†L’enfant est agit√© de pens√©es contradictoires : celle de ne pas d√©cevoir ceux qui l’ont accueilli sans r√©serve, et celle de se conforter dans son propre r√™ve d’un id√©al familial. Les parents, des deux c√īt√©s, ont fait un transfert : un fils de substitution pour les uns, l’arriv√©e d’un b√©b√© pour les autres. La trame du roman est vraiment peu cr√©dible, tant chacun s’y montre dupe. Les provinciaux y sont d√©crits comme¬† simplets et les gendarmes des ben√™ts. Et surtout, les √©v√©nements sont v√©cus avec une √©tonnante l√©g√®ret√©, voire insouciance. (M.-C.D. et A.-M.R.)