Les larmes d’opium ; 3

DAL PRA' Roberto, CARACUZZO Giancarlo

Aid√© par une organisation secr√®te qui lutte contre le trafic de drogue, Martin Penn a cherch√©, dans le tome pr√©c√©dent, √† venger sa famille. Au cours de son voyage en Tha√Įlande, il est devenu opiomane . En proie √† des hallucinations, il est ramen√© √† New York. Il est hospitalis√© dans la clinique du t√©n√©breux docteur Gordon, membre influent de l‚Äôorganisation, qui d√©cide de l‚Äô√©liminer. Il parvient √† s‚Äô√©vader, aid√© par une jeune psychanalyste au visage s√©v√®re mais au coeur tendre, et par un policier en qui il a toute confiance.

Les dessins réalistes à l’aquarelle d’une bonne facture, mêlent décors new yorkais et masques vénitiens. Légèrement caricaturale, c’est une  BD agréable aux ingrédients classiques.