L’Ă©poux divin.

GOLDMAN Francisco

L’époux divin de Francisco Goldman retrace l’histoire d’une mĂ©tisse recueillie par une famille d’origine espagnole dans l’AmĂ©rique centrale du XIXe siĂšcle. Pour empĂȘcher sa compagne Paquita Aparicio d’épouser le dictateur anticlĂ©rical de leur petit pays, Maria de las Nieves devient novice, scellant leur voeu de ne pas prendre d’époux l’une avant l’autre. Mais Paquita se marie et Maria quitte le couvent. Elle s’éprend du volage JosĂ© MartĂ­, artisan de la libĂ©ration de Cuba, et est aimĂ©e de Mack Chinchilla, Indien pauvre mais ambitieux. Les deux amies-ennemies renouent lorsque Paquita, veuve, fuit avec ses enfants. Maria, sans ressources pour Ă©lever sa fille, l’accompagne aux États-Unis. LĂ , elle retrouve JosĂ© et Mack. Celui-ci fonde l’industrie du ballon et l’épouse. Elle met au monde un fils. Qui sont les pĂšres de ses deux enfants ?

 

Ce roman touffu mais prenant, entremĂȘle les diverses pĂ©riodes de la vie de l’hĂ©roĂŻne. MystĂšres et ambiguĂŻtĂ©s se dissipent au fil de l’enquĂȘte-rĂ©cit, comme un puzzle qui se met en place. Et l’auteur ressuscite, dans une langue vivante truffĂ©e d’hispanismes, l’AmĂ©rique latine colorĂ©e de l’époque.