L’enfant de Vinci.

SAINT BRIS Gonzague

Pour ses treize ans, Arthur, dont nous avions fait connaissance dans Les Vieillards de Brighton (NB juillet 2002), est autoris√© par son p√®re √† dormir dans le lit de L√©onard de Vinci. Arthur vit dans le ch√Ęteau historique familial du Clos Luc√© o√Ļ Fran√ßois Ier avait h√©berg√© celui-ci √† la fin de sa vie. Le lieu est propice aux r√™veries de cet enfant imaginatif ; il dialogue facilement avec tous les personnages qui ont anim√© le ch√Ęteau.

 

Exploitant sa grande √©rudition, l’auteur relate divers √©pisodes de l’Histoire. M√™lant habilement r√™ve et r√©alit√©, il imagine une idylle platonique avec une petite fille de son √Ęge, aper√ßue au cours d’un office religieux. Certains personnages sont bien r√©els, comme la vieille gouvernante ou l’ancien t√©nor-jardinier, mais eux aussi vivent de l√©gendes. Dans un style classique et agr√©able √† lire, l’auteur arrive √† cr√©er une atmosph√®re particuli√®re qui √©voque Le Grand Meaulnes. On peut regretter que l’abondance de d√©tails et l’ordre chronologique d√©cousu nuisent √† l’ensemble.