Le vol des aigrettes

KIDD Sue Monk

Quittant sans regret sa vie monotone, Jessie part en catastrophe auprès de sa mère, en crise et en dépression, sur l’île aux Aigrettes, au large de la Caroline du Sud. Cette île, avec ses criques et ses oiseaux, son monastère bénédictin, sa mère et ses amies, c’est toute son enfance. Cela provoque chez elle nostalgie et sentiments mêlés, et une grande attirance pour frère Thomas, qui doit prononcer ses voeux définitifs… Va-t-elle abandonner Hugh, son mari, solide et patient, psychiatre, à qui elle refuse le droit de l’aider ? Le passé resurgit, la mort mystérieuse de son père, une légende à propos de sirènes et d’une sainte locale… Sue Monk Kidd est née en Georgie et connaît cette région qu’elle décrit parfaitement. Son précédent roman, Le secret des abeilles (NB avril 2004), évoquait déjà les difficiles relations entre parents et enfants. Ici, le style est simple et alerte, emmenant le lecteur dans cet univers de marais et d’aigrettes, de sauvagerie insulaire. Les sentiments, bien décrits, avec rebondissements et émotions ad hoc, rendent la lecture très facile, presque détendante.