Le Temps o√Ļ nous chantions.

POWERS Richard

L‚ÄôAm√©rique des ann√©es cinquante n‚Äôest pas pr√™te √† accepter un mariage mixte. Pourtant David, physicien juif allemand et D√©lia, Noire am√©ricaine, pensent que la famille peut l‚Äôemporter sur la race. Tous deux fous de musique, ils d√©cident d‚Äô√©lever leurs trois enfants au-del√† de la culpabilit√©, au-del√† de la couleur. Pour preuve leur fils Jonah, prodige √† la voix pure, enfant noir au teint p√Ęle qui chante la culture blanche. Sa carri√®re de soliste, avec son fr√®re comme accompagnateur, souffrira de cette ambivalence tandis que sa soeur choisira les Black Panthers.

 

La musique, bien s√Ľr, est au centre de ce livre tr√®s dense, partageant avec la physique cette oeuvre d‚Äôenvergure qui retrace la lutte pour l‚Äôexistence d‚Äôune identit√© noire dans une Am√©rique s√©gr√©gationniste et violente. √Čmeutes, r√©pression ; crescendo, la haine vient l√©cher les pages tandis que se d√©ploie une magnifique partition o√Ļ la musique d√©ferle de r√©p√©titions en concerts. Chaque personnage a sa propre pulsation, chaque vie sa m√©moire et son avenir, en contrepoint d‚Äôun demi si√®cle d‚Äôhistoire am√©ricaine. Un livre incontournable, blanc et noir, comme le clavier de Joey, narrateur de cette magistrale symphonie.