Le temple du dieu-corbeau (Serpent Dieu ; 2)

LE GRIS JĂ©rĂŽme, DELLAC BenoĂźt

Le viking Elrik, en exil sur Islandia, a bien du mal Ă  se rĂ©soudre Ă  la mort de sa bien-aimĂ©e Nessa, fille de Björn le BrĂ»lĂ©, qu’il a combattu pour dĂ©fendre sa terre d’accueil. Plein de colĂšre, il dĂ©cide de suivre la guerriĂšre Tara des Sames pour retrouver le roi Hakon de NorvĂšge et son vassal Sven le Rouge, qui sont Ă  l’origine de ses souffrances. Mais au cours de cette quĂȘte, il ne pourra Ă©chapper Ă  son destin : il est un des trois chevaliers gardiens d’Odin, et tout affrontement avec ses pairs provoque un dĂ©sĂ©quilibre irrĂ©mĂ©diable entre le monde des Dieux et celui des hommes… RĂ©cit d’hĂ©roic fantasy dans l’univers viking, la sĂ©rie Serpent Dieu se poursuit avec ce second tome. Dans un univers proche de celui de Thorgal, mais avec davantage de noirceur et d’hĂ©moglobine, cette Ă©popĂ©e n’a ni l’imagination ni la qualitĂ© scĂ©naristique de la mythique oeuvre inspiratrice. Si on se laisse facilement entraĂźner par des dessins de qualitĂ©, il faut ĂȘtre un afficionado du genre pour passer outre le simplisme et le manque d’intĂ©rĂȘt de l’histoire. (A.J. et A.R.)