Le seul et unique Ivan

APPLEGATE K.A.

Principale attraction d’une petite ménagerie installée dans un  centre commercial, Ivan le gorille tourne en rond dans une cage vitrée. Ses seules distractions, la télévision et les visites de Julia, la fille du gardien. Elle lui prête ses crayons de couleur et du papier et Ivan le gorille s’essaie au dessin… de bananes, car il est dépourvu d’imagination. Mais un jour le gérant, pour attirer les clients qui se font rares, fait venir un éléphanteau. Pour éviter à sa petite compagne d’infortune de subir le même sort que lui, Ivan va se surpasser.

Inspiré d’un fait réel, ce roman animalier peine à émouvoir vraiment. Le gorille raconte sa propre destinée sur un ton triste et monotone et se prête des sentiments humains qui frôlent la sensiblerie et dénaturent son intelligence. Le propos de l’auteur est de dénoncer les conditions de captivité désastreuses des animaux sauvages dans les cirques et autres centres d’attraction, le zoo devenant par comparaison un lieu de rêve. Vraiment très larmoyant et sans grand intérêt. (A.-M.R. et M.D.)