Colonie perdue (Artemis Fowl ; 5)

COLFER Eoin

Artemis, le ¬ę parrain ¬Ľ adolescent, a reconverti sa mafia √† des activit√©s l√©gales ; Holly, √©missaire des services secrets f√©√©riques, a √©t√© r√©trograd√©e √† la surveillance du trafic de poisson vers l’Atlantide (Op√©ration Opale, LJA avril 2006). Vie trop tranquille que l’arriv√©e de d√©mons jadis exil√©s sur Hylas, √ģle hors du temps, va perturber. Artemis, troubl√© par la pubert√©, se lance sur la piste de Minerva, adolescente surdou√©e dont l’intrusion dans le monde des f√©es pourrait s’av√©rer catastrophique. Des tr√©sors d’astuce et de technologie les m√®neront de la maison Mila √† Barcelone √† la plus haute tour de Ta√Įwan.¬†Dans cette parodie d√©lirante de roman d’espionnage, Artemis joue les James Bond, second√© par Holly, l’elfe pleine de ressources et de gadgets concoct√©s par Foaly, le centaure bricolo de g√©nie. On croyait l’homme-cheval unique : il aurait lui aussi d√©couvert sa pareille, ce qui n’am√©liore pas son humour foireux. Artemis travaill√© par ses hormones, c’est un nouveau pas pour le mauvais gar√ßon qui s’humanise au hasard de cascades et de d√©tours spatiotemporels o√Ļ l’on se perd parfois.