Le Royaume des Deux-Mers

SINOUÉ Gilbert

Sur la presqu’île de Bahrein, dix-huit siècles avant notre ère, le médecin Yakine soigne un pêcheur de perles épileptique qui souhaite initier son fils afin qu’il lui succède. Yakine semble très estimé et pourtant son fils est enlevé ; la vie du roi de Dilmoun, pourtant souverain juste, est menacée. Il existe donc des haines souterraines dans ce royaume apparemment paisible…  L’auteur, à la bibliographie étoffée (Le sabre d’Allah, NB janvier-février 2017), fait revivre la civilisation dilmounite à travers les vies du pêcheur, du médecin et du roi. Largement dialoguée dans un style fluide, l’intrigue fragile est tissée entre vie privée des héros et quête spirituelle de l’immortalité. La légende de Gilgamesh, le récit du Déluge tout comme les particularités de la Mésopotamie antique ont leur place. Les recherches archéologiques menées sur l’origine des tumuli, depuis 1878, fragmentent la narration et ce n’est pas la partie la moins intéressante de ce roman historique. La grande culture de l’auteur sur les civilisations du Moyen-Orient, ses qualités de conteur sont réelles, mais le coeur de l’histoire est un peu fade et malgré l’abondance de termes sumériens, babyloniens…, l’apport historique demeure restreint. (J.D. et M.Bo.)