Le parcours du combattant

MALONE Michael

Thermopyles, petite ville de Caroline du Nord, 1981. Septuagénaire et cardiaque, Earley Hayes a quitté précipitamment l’hôpital, en Cadillac jaune, avec une adolescente noire inconnue ! Avant de disparaître, il a vidé son compte bancaire et laissé un message où il charge son fils Raleigh de plusieurs missions insolites : ils se retrouveront ensuite à la Nouvelle-Orléans et il y aurait un trésor à la clé. Raleigh se pique d’obéir point par point, accompagné de Mingo, un ami obèse, naïf et pot de colle. De rencontres ahurissantes en mésaventures burlesques, leur odyssée ne manquera pas de piquant.  Ce roman de Michael Malone (First lady, NB juillet 2005) a été publié en 1983 aux États-Unis. Road movie à l’humour gentiment insolent, raconté avec une belle désinvolture, il fait défiler la middle class de l’ère Reagan sur fond de racisme et de blues. Le héros quadragénaire, sérieux et pontifiant, mais dont la famille est une collection d’irresponsables heureux de vivre, va se décoincer progressivement. Des personnalités parfois borderline, des scènes mémorables, d’irrésistibles morceaux de bravoure sortent d’une imagination sans limite. Avec ses multiples personnages et ses rebondissements ininterrompus, voici un vrai « pavé » où l’on rit à chaque page, ou presque. (V.M. et M.-C.A.)