Le menteur d’Ombrie.

REUTER Bjarne

Italie, XIVe si√®cle. Le vieil et roublard apothicaire Giuseppe Pagamino court les routes de l’Ombrie, vivant de son art et de pillages nocturnes dans les tombes. Dans sa t√™te, une id√©e fixe : trouver une rognure d’ongle du Diable, dernier ingr√©dient manquant pour r√©aliser son √©lixir d’immortalit√©. √Ä ses c√īt√©s, Arturo, un jeune niais qui apprend vite. √Ä ses trousses, l’ambitieux √©v√™que de Lucques et ses hommes de main, fascin√©s par sa d√©marche. Menteur comme pas deux, Giuseppe se sort de toutes les situations jusqu’√† son destin final.

Danois, cinquante ans, souvent prim√©, Bjarne Reuter a beaucoup √©crit pour la jeunesse. Son tout dernier roman, pour adultes, est le premier traduit en fran√ßais. Seule entorse √† la construction lin√©aire : les soliloques int√©rieurs de Giuseppe avec Ricardo, son ancien camarade d’√©tudes et futur adversaire, qui interrompent et commentent l’action, en italique. L’√©criture est ample et g√©n√©reuse, l’univers peupl√© de m√©chants tr√®s m√©chants et de h√©ros √† la faconde attachante. Le r√©cit encha√ģne aventures et dialogues, formant une geste cruelle et mouvement√©e tr√®s r√©ussie, malgr√© sa longueur.