Le magicien

AIRA César

Poss√©dant des dons naturels tr√®s exceptionnels, Gregorini exerce sous le nom de Hans Chans le m√©tier de magicien professionnel depuis vingt ans, sans cependant exploiter √† fond tous ses talents. Il se consid√®re comme un rat√©, ex√©cutant toujours les m√™mes tours sans avoir conquis ni richesse ni vraie gloire. Invit√© √† un symposium d‚Äôillusionnistes au Panama, il s‚Äôy rend, d√©cid√© √† se faire reconna√ģtre comme ‚Äúle Meilleur Magicien du Monde‚ÄĚ mais se comporte de mani√®re totalement illogique. Il boit trop, quitte les lieux au hasard, ignore m√™me l‚Äôheure de sa prestation ! Il en vient √† se dire qu‚Äôil serait mieux pour lui d‚Äôexercer ses talents dans un tout autre domaine. ¬†C√©sar Aira explore en profondeur les √©tats d‚Äô√Ęme complexes d‚Äôun homme navigant aux fronti√®res du r√©el. Les lecteurs attentifs reconna√ģtront la m√™me recherche d‚Äôexactitude dans la description des lieux et des personnages que dans Varamo (NB octobre 2005), mais tous n‚Äôappr√©cieront pas cette plong√©e dans un univers totalement irrationnel.