Le gamin des ordures

EWA Julie

EspĂ©rant amĂ©liorer une situation matĂ©rielle prĂ©caire, Djino Stanescu quitte la Roumanie avec deux de ses enfants, CybĂšle, seize ans, et Darius, neuf ans. ArrivĂ©s Ă  destination (les Hauts-de-France), leur rĂȘve devient cauchemar : interdiction de s’installer dans un campement, contrĂŽles policiers, recherche quotidienne d’un abri et de nourriture. CybĂšle, dĂ©couragĂ©e, retourne dans son pays. Sans nouvelles de son pĂšre et de son frĂšre, restĂ©s Ă  Paris pour rembourser la dette du voyage, elle revient en France et sollicite Lina, la seule Ă  leur avoir manifestĂ© un peu d’humanitĂ© deux mois auparavant.  Les deux hĂ©ros de Petites filles (NB janvier-fĂ©vrier 2015) sont rĂ©unis pour mener une enquĂȘte tambour battant Ă  la recherche des disparus. La jeune Julie Ewa (nĂ©e en 1991) s’efforce de rendre vivants les us et coutumes des Roms, injustement stigmatisĂ©s. En une centaine de courts chapitres, l’intrigue dĂ©crypte leurs conditions de vie misĂ©rable, la rĂ©alitĂ© des flux migratoires, les fantasmes qu’ils gĂ©nĂšrent et les enjeux qu’ils reprĂ©sentent pour les mafias (trafic d’enfants, drogue…). Bien documentĂ©, mais rĂ©digĂ© dans un style sans grande personnalitĂ©, ce roman plein de bons sentiments, caricatural, est trop manichĂ©en pour susciter une rĂ©elle Ă©motion. (A.-C.C.-M. et F.L.)