Le dernier atlas

VEHLMANN Fabien, BONNEVAL Gwen de, BLANCHARD Fred, TANQUERELLE Hervé

Le hĂ©ros – si l’on peut dire – IsmaĂ«l Tayeb est lieutenant d’un gang criminel trĂšs violent. Son grand patron lui confie une mission qui n’a rien Ă  voir avec son « travail » habituel. Il doit se procurer des Ă©lĂ©ments radioactifs pour honorer la commande d’un groupe narcoterroriste. Pour y parvenir, il entreprend de retaper un Atlas, immense robot nuclĂ©aire conçu par les Français en AlgĂ©rie dans les annĂ©es 60, qui gĂźt en Inde, inutilisĂ© depuis plus de 50 ans suite Ă  une catastrophe mystĂ©rieuse. Il doit passer par l’AlgĂ©rie, oĂč demeure son grand patron, et oĂč se dĂ©roulent actuellement des phĂ©nomĂšnes Ă©tranges ; en particulier des oiseaux migrateurs ne quittent plus un coin de dĂ©sert du grand Sud, se laissant mourir sur place. La conception de cette BD au format roman graphique a nĂ©cessitĂ© deux scĂ©naristes, un dessinateur et un designer. Il fallait bien une Ă©quipe de taille pour concevoir cet OVNI qui traite aussi bien de science-fiction que de grande criminalitĂ©. On suit cette histoire riche et complexe avec intĂ©rĂȘt mais, vu son niveau de violence, il faut en rĂ©server la lecture. On attend les deux derniers tomes de la sĂ©rie avec impatience. (H.T. et V.L.)