Le charlatan

SINGER Isaac Bashevis

Hertz Minsker a fui Varsovie pour se réfugier à New York en 1940 après avoir erré entre Londres et Paris. Il y retrouve son ami d’enfance, Morris (Moshe) Calisher qui a fait fortune dans l’immobilier. Morris admire infiniment l’érudition de son meilleur ami, de lignée noble, fils du rabbin de Pilsen, kabbaliste et spécialiste du hassidisme, et, surtout, il le soutient financièrement. Or le philosophe de grande renommée a une passion, les femmes, dont celle de Morris…

Dans ce manuscrit retrouv√© dans les archives de l‚Äôuniversit√© d‚ÄôAustin (Texas), le prix Nobel de litt√©rature (1978), mort en 1991, peignait d√©j√† (entre 67 et 68), et de mani√®re truculente, le monde des r√©fugi√©s juifs new-yorkais. Cette communaut√© qui a fui une Europe domin√©e par le nazisme et l‚Äôantis√©mitisme, essaie de survivre et de se construire, obs√©d√©e cependant par ceux qu‚Äôils ont abandonn√©s et qui ont √©t√© probablement extermin√©s dans les ghettos ou dans les camps. Et notre h√©ros fait maintenant ¬ę des recherches sur la nature humaine ¬Ľ‚Ķ Pour cela il s√©duit nombre de femmes et, depuis des ann√©es, √©crit un livre qu‚Äôil n‚Äôach√®vera jamais. Portrait int√©ressant d‚Äôun individu tr√®s cultiv√©, sans scrupules, ¬ę charlatan ¬Ľ et ind√©cis. Vaudevillesque‚Ķ (A.M. et M.-C.A.)