L’Automne avec Brahms

BELLAMY Olivier

Les chapitres sont courts, l’√©rudition est grande. La personne, la personnalit√©, la vie, les oeuvres de Brahms sont cependant d√©taill√©es d’une plume l√©g√®re, amus√©e souvent, enthousiaste et admirative toujours. Chronologie, bibliographie, discographie, rien ne manque. Deux superbes portraits, de sa jeunesse et de sa vieillesse, encadrent le r√©cit. N√© √† Hambourg dans une famille modeste, le beau Johannes reste c√©libataire. Il se consacre enti√®rement √† une oeuvre consid√©rable, t√īt commenc√©e, inspir√©e par la nature, la spiritualit√©. Le destin de Schumann, sa musique le marquent √† jamais ; il aime Clara, elle suit sa carri√®re. √Ä Vienne, vite reconnu et r√©compens√©, il appara√ģt √† quelques-uns comme un conservateur, dans un XIXe si√®cle travers√© de novateurs g√©niaux, tel Wagner. Il sait pourtant, lui aussi, parler le langage des dieux, alliant la solidit√© de la composition √† une sensibilit√© tr√®s personnelle. Merci √† Olivier Bellamy, pr√©sentateur, musicologue, √©crivain (Requiem pour un chat, NB avril 2018) d’avoir si bien¬†su faire partager sa passion. (M.W. et A.-C.-C.M.)¬†