L’affaire de Road Hill House : l’assassinat du petit Saville Kent

SUMMERSCALE Kate

En 1860, un enfant de trois ans dispara√ģt en pleine nuit de la demeure familiale des Kent. Son corps mutil√© est retrouv√© le lendemain. Les soup√ßons se portent sur diff√©rents membres de la maisonn√©e. Cet authentique fait divers qui passionna l’Angleterre victorienne est, d’apr√®s l’auteur, √† l’origine de toute la litt√©rature polici√®re anglo-saxonne o√Ļ, comme dans cette sinistre affaire, tous les protagonistes mentent √† un moment ou √† un autre. Gr√Ęce au r√©cit minutieux de l’enqu√™te, le prototype du h√©ros d√©tective se dessine, s‚Äôaccompagnant d‚Äôun historique de la police criminelle. ¬†Ce document foisonnant est √©galement l’occasion d’une fine analyse des moeurs de la classe moyenne anglaise du milieu du XIXe si√®cle. Chez les Kent, le r√©cent vernis de respectabilit√© masque bien des turpitudes dont le public se repa√ģt par l’interm√©diaire d’une multitude de gazettes. Les philosophes de l’√©poque s’inqui√®tent de cet engouement r√©v√©lateur d’un ¬ę effondrement social ¬Ľ. Si les faits, repris in extenso des archives judiciaires, sont expos√©s un peu longuement, l’analyse historique, sociologique et litt√©raire est brillante et passionnante.