La Sainte Couronne

DIETRICH William

Londres, d√©but 1804. Ethan Gage, citoyen am√©ricain, convaincu que Napol√©on Bonaparte est responsable de la mort de sa femme, une √©rudite, revient √† Paris pour se venger. Mandat√© par les services britanniques, accompagn√© par une belle aristocrate, espionne elle aussi, et par son √©pouse miraculeusement r√©apparue, il se trouve embrigad√© dans un complot royaliste. Il doit retrouver La sainte Couronne qui servira leurs plans le jour du sacre de l‚ÄôEmpereur. Mais rien ne se passe comme pr√©vu.¬†William Dietrich (L‚ÄôOmbre des Templiers, NB juillet-ao√Ľt 2013) plonge √† nouveau son h√©ros dans des p√©rip√©ties rocambolesques, entre faits historiques et inventions romanesques. Voici un espion sympathique, s√©duisant et vantard, courageux avec humour, associ√© malgr√© lui √† des intrigues qui le font changer sans cesse de bord politique. Dans un moment o√Ļ tout le monde espionne tout le monde, il prom√®ne le lecteur du camp de Boulogne au sacre de l‚ÄôEmpereur √† Notre-Dame et au coeur de la bataille de Trafalgar‚Ķ Rencontres avec Bonaparte, Talleyrand, Nelson et tant d‚Äôautres, vieux grimoires et objets √©sot√©riques, incroyables rebondissements, tout est fait pour plaire aux amateurs de ce genre de roman historique plus d‚Äôaventure que d‚Äôespionnage. (B.T. et M.Bo.)