La reine bleue (Bjorn aux enfers ; 4)

LAVACHERY Thomas

 & &  

On retrouve Bjorn et ses trois compagnons : Ketill le Rouge, un redoutable guerrier au coeur d’or (protecteur d’une chĂšvre dans le second tome, c’est Ă  dire le personnage !), Sigrid, fiancĂ©e rebelle de Bjorn, blonde mais pas pour autant mijaurĂ©e, et Svartog Longs-Bras, le demi-hirowgar surprenant.

Thomas Lavachery avait laissĂ© cette petite Ă©quipe attachante dans une situation dĂ©licate : arracher le prince Sven des griffes de la cruelle Mamafidjar, reine des enfers. Cette derniĂšre ne se rĂ©vĂ©lera pas si cruelle au final, au point qu’on souhaiterait presque l’Ă©chec de la mission de Bjorn. Celui-ci semble plus mĂ»r, presque moins humain : affronter des monstres Ă  rĂ©pĂ©tition l’a dĂ©lestĂ© de sa naĂŻvetĂ©, et il arrive de regretter le jeune Bjorn, encore incertain de ses capacitĂ©s. Les autres protagonistes restent fidĂšles Ă  eux-mĂȘmes, toujours aussi singuliers.

Quant Ă  l’histoire, elle est dans la mĂȘme veine, un peu dĂ©concertante par endroit et laissant prĂ©sager une suite…

Analyse d’Alix Bouillon, lycĂ©enne.