La maison des murmures.

BRUSSOLO Serge

Los Angeles garde en m√©moire de nombreux mythes, li√©s √† l’histoire du cin√©ma : des figures disparues vivent encore dans la m√©moire de leurs fans, pr√™ts √† tout pour les faire revivre. Ainsi en va-t-il de Rex Feinis, acteur mort en 1938 mais qu’un collectionneur passionn√©, richissime, est persuad√© de pouvoir ressusciter. En 1963, il charge donc Sarah de l’assister en tous points dans cette t√Ęche dont il ne peut s’acquitter personnellement puisqu’il est riv√© √† un fauteuil roulant. Entreprise difficile, sem√©e d’emb√Ľches, de d√©couvertes macabres.

 

Avec ce m√©lange de science-fiction et d’intrigue polici√®re, l’auteur livre une histoire soutenue, pleine de rebondissements √† l’instar de Le manoir des sortil√®ges (NB janvier 2000) ; habile, il a √©crit une trentaine de romans policiers et a √©t√© r√©compens√© en 2004 par le prix Paul F√©val pour l’ensemble de son oeuvre. Il faut souligner une particularit√© int√©ressante : l’histoire est totalement irrationnelle mais, jonglant avec la r√©alit√©, les fantasmes et la folie, l’√©crivain parvient √† plonger le lecteur, jusqu’√† la fin, dans un climat d’incertitude √† propos des personnages.