400 coups de ciseaux et autres histoires

JONQUET Thierry

Errant dans une ville dévastée, un jeune homme pousse un landau rempli de grosses araignées à l’abdomen velu qui lui obéissent au doigt et à l’oeil. Il trouve refuge dans une grotte auprès d’un vieillard nommé Songe. Au milieu d’un terrain vague près de Calais, une famille vit dans une sorte de clapier. Un bébé handicapé vient s’ajouter à la misère, mais sa mort peut devenir source de profit. La nouvelle-titre est l’histoire d’une alcoolique qui décide de tuer son mari. On retrouve bien le cadavre, mais qui l’a vraiment assassiné ? Précédées d’un texte autobiographique de l’auteur disparu en 2009, voici vingt nouvelles très noires, déjà parues dans divers journaux, magazines ou recueils, de sujets très variés. Elles illustrent toutes les faces du talent de Thierry Jonquet (Vampires, NB avril 2011). Ergothérapeute hospitalier et philosophe, il a, par son métier, côtoyé « des endroits maléfiques ». Il a vu les dysfonctionnements de la société et en a retenu des images effrayantes. Brillant auteur de roman noir, il jongle en finesse avec un humour qui appuie là où ça fait mal. Son imagination débordante le conduit même jusqu’au fantastique, mais, pour lui, la barbarie est là, parmi nous : il excelle à la débusquer.