La ligne pourpre.

FLEISCHHAUER Wolfram

Le coeur de ce roman est un tableau célèbre du musée du Louvre « Gabrielle d’Estrées et l’une de ses soeurs ». L’auteur, un universitaire allemand, décrit minutieusement cette toile.  Au XIXe siècle, un chercheur découvre un manuscrit qui expliquerait la mort énigmatique de Gabrielle quelques jours avant son mariage avec Henri IV. Pourquoi ce tableau a-t-il tant de variantes dont l’origine et la signification iconographique restent mystérieuses ? L’auteur, érudit, relate les guerres de religion, les réactions à l’édit de Nantes, le rôle du pape et des grandes puissances, mais aussi l’état pitoyable de la France et la misère des petites gens. Dans une annexe « une affaire criminelle dans l’histoire de l’art », Wolfram Fleischhauer examine le problème de l’authenticité de son enquête « j’ai bien écrit un essai d’histoire de l’art ! Mais sous la forme d’un roman. L’interprétation romancée d’un tableau. »  Voici, pour les lecteurs cultivés, une expérience intéressante de lecture interactive, enrichie de reproductions, d’une annexe qui relate la genèse du roman et d’une chronologie.