La femme assise

ADDERSON Caroline

Ross, volubile et apprécié des femmes, est restaurateur dans l’industrie du cinéma. Il organise une fête pour célébrer son mariage avec Iliana, une infirmière réservée et sportive dont il est tombé amoureux. Un accident de voiture qu’il a provoqué met fin à leur bonheur. Iliana en sort hémiplégique. Toujours attaché à sa femme mais accablé, Ross se sent désormais incapable de la toucher. Iliana en souffre terriblement. Désemparé, il se convertit au bouddhisme et vend son entreprise. Puis le couple achète un café dans un coin perdu de l’île de Vancouver. Surmontant courageusement son handicap, Iliana parvient à organiser sa nouvelle vie. Mais l’arrivée de la soeur jumelle de Ross, dépressive, et du fils de celle-ci complique la situation.  Le thème initial – les réactions d’un couple devant l’infirmité – suscite l’intérêt, mais l’auteur a inutilement embrouillé l’intrigue en y introduisant les thèmes de la gémellité et de la dépression. Cet éparpillement et un style assez plat sont compensés par quelques passages émouvants.