La famille Lament.

HAGEN George

Howard et Julia, Anglais d’Afrique du Sud, se rencontrent dans les années cinquante en Rhodésie et se marient. Leur premier bébé ayant été kidnappé, ils recueillent Will, le propre bébé de la kidnappeuse qu’elle a abandonné !! Plus tard naîtront des jumeaux. Une série d’aventures aussi rocambolesques que dépaysantes suivront. Les relations tendues avec les voisins qui les considèrent comme des étrangers et sont choqués par leurs positions très politiquement incorrectes sont prétexte à rêver d’autres paysages et d’autres rencontres. La famille s’installe successivement dans le Golfe persique, en Rhodésie, en Angleterre, en Amérique, essayant, en vain, de s’intégrer.

 

Dans ce premier roman, l’auteur insiste sur les réactions de Will partagé entre ses parents et les jumeaux et qui vit mal ces continuels déménagements. Il raconte avec un certain humour les péripéties vécues par cette famille farfelue, ses enthousiasmes, ses déceptions, ses drames. Une tragicomédie assez superficielle et un peu bavarde.