La Cousette de Commagnac

LA BORIE Guillemette de

Au d√©but du Second Empire, Marie-Antoinette, quinze ans, vit dans un ch√Ęteau p√©rigourdin avec la domesticit√©. Un pr√©nom de reine pour cette b√Ętarde du ch√Ętelain, surnomm√©e Toine c√īt√© cuisine‚Ķ Fuyant cette situation inconfortable √† l‚Äôadolescence, elle devient, gr√Ęce √† ses doigts de f√©e, couturi√®re √† P√©rigueux puis √† Paris, th√©√Ętre de son ascension sociale.

 

Curieusement, ce roman de terroir aux multiples facettes a pour thème essentiel le monde de la mode à ses débuts. Bien documenté, il évoque les guerres, la vie politique d’alors, l’évolution des moeurs marquée, entre autres, par le développement du crédit, le chemin de fer, la machine à coudre qui change la vie de nombreuses femmes. Certaines, comme Marie-Antoinette ou Les Dames de Tarnhac (NB février 2006), affirment leur personnalité, aspirent à la liberté… Habilement didactique, tout en étant délicieusement romanesque, ce récit conté d’une plume élégante confirme le talent de Guillemette de La Borie, romancière, essayiste et biographe.