Les Messieurs de Grandval.

SIGNOL Christian

En ce début du XXe siècle, Fabien Grandval, presque octogénaire, se remémore ses années passées sur le domaine familial aux confins du Périgord et du Limousin. Son père, maître de forges paternaliste, dirigeait des paysans-ouvriers, travaillant l’hiver au haut-fourneau. Dans la vallée de l’Auvézère, rivière dans laquelle il se ressource, Fabien connaît des jours heureux, bien qu’il s’oppose à son père dont l’autorité perturbe un amour naissant. Au contraire une véritable entente le liera à son fils, polytechnicien ouvert aux techniques nouvelles, qui reconvertira la “fabrique” en industrie de transformation.

 

Roman de terroir comme tous les grands succès de Christian Signol depuis La rivière Espérance (NB septembre-octobre 1990) ; roman d’amour rappelant les feuilletons de l’époque. Roman historique : 1840, c’est le début de l’essor économique de la France, ouverte aux marchés extérieurs, mais aussi la concurrence de la sidérurgie lorraine, l’implantation du chemin de fer. Enfin, sans s’appesantir, l’auteur médite sur la vieillesse. Les lecteurs trouveront dans ce roman aux multiples facettes un réel plaisir.