La chaise dans le corridor.

LIN BAI

Lin Bai est née en 1958 dans un village du sud de la Chine. Bien que très reculé, le lieu où elle grandit subit les remous de la Révolution culturelle. Dans cette partie chaude du Guangxi où la nature luxuriante prodigue ses parfums lourds, croyances et légendes se mêlent aux événements troubles qui exacerbent l’imaginaire de la fillette puis de l’adolescente. Une photo jaunie aperçue chez une vieille servante convoque le passé d’une femme riche à la beauté flamboyante dont le mari contre-révolutionnaire fut trahi et fusillé. Une toute jeune actrice soumise à l’autorité du directeur d’une troupe artistique de propagande finit par se noyer. Telle autre artiste se retire du monde et entretient avec sa chienne des relations ambiguës avant de mourir mystérieusement.

 

Jouxtant le surnaturel, ces trois récits superposent les impressions d’autrefois aux perceptions de la femme qu’est devenue l’auteure. Par une succession de touches contrastées et insolites, Lin Bai explore la sensualité féminine et fait s’entrecroiser les destins sous une plume vive, imagée et poétique.