Jupiter et moi.

HARRIS Eddy L.

Jupiter, c‚Äôest le surnom du p√®re de l‚Äôauteur, un romancier noir am√©ricain qui vit en France. Un p√®re maintenant √Ęg√© de quatre-vingt-dix ans, n√© au d√©but du XXe si√®cle dans le Sud, en des ann√©es o√Ļ ¬ę¬†la puanteur de l‚Äôesclavage stagnait dans toutes les m√©moires¬†¬Ľ, un n√®gre rejet√© par la soci√©t√© des Blancs bien qu‚Äôil ait lui-m√™me la peau blanche et plut√īt bien r√©ussi socialement¬†! Attach√© √† ce p√®re h√Ębleur mais sagace, affectueux mais autoritaire, le fils reconstitue, au fil de ses propres interrogations et divagations, tout ce qu‚Äôil sait des origines de la famille et de la vie de ce personnage aux col√®res jupit√©riennes. Adulte lui-m√™me, il raconte un p√®re, un vrai, qui l‚Äôa fascin√© sa vie durant et finalement fa√ßonn√© pour qu‚Äôil sache √™tre libre et ne pas avoir peur.

 

Ce récit à l’écriture simple et harmonieuse est à la fois un émouvant hommage de piété filiale et une intéressante analyse de la société américaine dans son évolution vis-à-vis des Noirs, telle que des Noirs l’ont vécue.