Julia fille du soleil impératrice de Rome

ANTAKI Myriam

À la fin du IIe siĂšcle, Julia Domna, fille du prĂȘtre-roi Bassanius, danse pour le dieu Soleil dans le temple d’or d’EmĂšse, en Syrie. Elle sĂ©duit celui qui deviendra Septime-SĂ©vĂšre et lui insuffle l’énergie et l’ambition nĂ©cessaires pour conquĂ©rir le pouvoir et le garder, au prix de guerres incessantes et d’intrigues de palais. Cette lettrĂ©e sait aussi comment acheter le soutien des lĂ©gions et lutte de toutes ses forces pour faire de ses fils, Caracalla et Geta, de futurs empereurs.Myriam Antaki tente de faire revivre une page sanglante et mouvementĂ©e de l’histoire romaine et entraĂźne le lecteur dans un grand voyage dans l’Empire, au rythme des prises de pouvoir de Septime-SĂ©vĂšre, de la Syrie Ă  la Bretagne, l’Égypte, la Palestine, la Pannonie et certaines citĂ©s prestigieuses comme Alexandrie ou Lugdunum. Le rĂ©cit Ă  la premiĂšre personne, que livre l’ImpĂ©ratrice mourante et dĂ©chue lors de son pĂ©nible retour au pays natal, fait alterner passĂ© glorieux et prĂ©sent tragique. L’auteure peine Ă  rendre vĂ©ritablement attachante une hĂ©roĂŻne, pourtant cultivĂ©e, mais plus dĂ©vorĂ©e par l’ambition que philosophe et profonde. Ce roman historique manque de souffle et pĂšche surtout par une Ă©criture trop souvent lourde et fautive. (A.K. et A.-M.D.)