J’habite en bas du ciel

GIBERT Bruno

& &

 

Grand d√©m√©nagement et grand changement de vie ! Les parents d’Anna ont d√©cid√© de quitter Aulnay-sous-bois et un emploi √† la SNCF pour ouvrir une boulangerie dans un tout petit village savoyard. Le maire, qui est aussi m√©decin, leur fait bon accueil, tout en les pr√©venant qu’il leur faudra du temps pour apprivoiser les voisins, peu sociables. Anna, quant √† elle, s’acclimate plut√īt bien mais, loin de son amie Lina, elle souffre de l’isolement et du calme excessif.

Heurs et malheurs de l’adaptation, en fonction des personnalit√©s… L’exp√©rience d’une transplantation tr√®s tranch√©e, de la ville √† un village isol√©,¬† v√©cue par une enfant adaptable. Le r√©cit sonne assez juste, mais est malgr√© tout un peu trop beau. En outre, il peine quelque peu √† progresser, et serait plus vivant si le style √©tait plus vif.¬†