Incendiaire.

CLEAVE Chris

« Cher Oussama
 », ainsi commence la lettre que la narratrice Ă©crit Ă  celui qui a envoyĂ© dix kamikazes faire sauter le stade, comble, de Londres lors du match Chelsea/Arsenal : mille morts dont son mari et leur petit garçon. Comment survivre aprĂšs ce drame ? Se blottir dans les bras d’un journaliste happĂ©, attirĂ© par cette jolie midinette dĂ©sespĂ©rĂ©ment touchante et si diffĂ©rente de sa riche et ambitieuse maĂźtresse ? Ou bien dans ceux du patron de l’antiterrorisme, dĂ©passĂ© par les Ă©vĂ©nements ? Dans l’abus des pilules faussement tranquillisantes ou les vapeurs d’alcool ? « ArrĂȘte tes bombes Ben Laden, tu m’entends ? », c’est le cri dĂ©chirant de cette jeune mĂšre qu’un Ă©clair assourdissant et meurtrier a privĂ© de son enfant et qui devient folle de douleur.

 

Ce premier roman Ă©crit aprĂšs l’attentat de Madrid et bientĂŽt adaptĂ© au cinĂ©ma se passe dans un Londres sous couvre-feu, protĂ©gĂ© par des barrages de ballons et surveillĂ© par un ballet d’hĂ©licoptĂšres. Une ambiance terrifiante bien rendue et une femme toute simple qui Ă©crit comme elle parle, avec son coeur.