Improbable.

FAWER Adam

David Caine, statisticien de génie, excelle dans le calcul des probabilités : il tente de gagner au jeu l’argent qu’il doit à la mafia russe. Son échec lui déclenche de violentes crises d’épilepsie ; il accepte pour les soigner de tester un nouveau médicament… sans se douter qu’il est le jouet de savants fous qui mènent une course contre la montre pour pénétrer l’éternité, le “toujours”. C’est ainsi que le cerveau de Caine, connecté à l’inconscient collectif alors qu’il reste conscient, voit l’avenir : ces capacités extraordinaires lui rendent d’énormes services, à lui et à son jumeau schizophrène, dans les luttes sans merci dont ils sont l’enjeu entre agents de puissances rivales.

 

Adam Fawer exploite à fond et très habilement la très fameuse théorie des probabilités. Bien que les ficelles soient vraiment très apparentes, ce premier roman, bien fait et rondement mené, se lit d’une traite. Les forts en maths trouveront sûrement un plaisir supplémentaire dans les nombreux calculs statistiques qui échappent un peu au lecteur ordinaire, mais qui n’affectent en rien l’intérêt de l’intrigue.