Hors limites

McDERMID Val

Karen Pirie dirige l’unit√© des affaires non √©lucid√©es √† √Čdimbourg. La d√©couverte d’un homme sans vie sur un banc et un tragique accident de la route provoquent les recherches de routine. Une ¬ę¬†correspondance d’ADN familial¬†¬Ľ est r√©v√©l√©e. Avec son adjoint, l’enqu√™trice rouvre en m√™me temps le dossier vieux de vingt ans du crash ‚Äď sans survivant ‚Äď d’un avion de tourisme pilot√© par un d√©put√©. Sa recherche va la conduire au-del√† de sa zone de comp√©tence.¬†¬†Dans son trenti√®me roman, l’auteure (Skeleton road, NB juillet-ao√Ľt 2018)¬†met en sc√®ne une enqu√™trice dynamique, sorte d’√©lectron libre peu soucieuse des r√®glements, des proc√©dures et de la hi√©rarchie. Le rythme soutenu entra√ģne le lecteur jusqu’√† la r√©v√©lation finale. Mais, entre fratrie √©clat√©e, couple de m√®res disparues dans le crash, le cheminement pour faire parler l’ADN est bien tortueux. Diverses collaborations (assistante sociale, sp√©cialiste en explosifs, ancienne actrice…) permettent √† la polici√®re d‚Äôavancer dans ses recherches. La description du quartier, des immeubles puis du physique et des habitudes des t√©moins, par trop syst√©matique, peut lasser. La fuite d’une information dans la presse, l’√©pisode de Syriens en attente de papiers et l’agression de l’h√©ro√Įne ne surprennent gu√®re dans un ensemble conventionnel. (J.D. et B.T.)