Hannah Arendt : essai de biographie intellectuelle

BRUDNY Michelle-Irène

Dans cet “essai de biographie intellectuelle” d’Hannah Arendt, publié l’année du centième anniversaire de sa naissance, Michelle-Irène Brudny dégage les linéaments de la pensée si singulière de l’auteure des Origines du totalitarisme. Elle en montre la structuration à travers sa formation philosophique et ses engagements politiques en tant qu’intellectuelle juive dans l’Allemagne de Weimar et, après 1933, en exil en France, puis aux États-Unis à partir de 1941. Elle donne à admirer sa force d’esprit et de militance inclassable et à appréhender ce que certains ont appelé ses “errements”, au fil de ses travaux successifs, jusqu’à la violente polémique suscitée par sa relation journalistique du procès d’Eichmann.  La lecture de cet essai dense, alourdi de noms et de références, suppose, pour qu’on en saisisse les enjeux, que l’on ait préalablement une connaissance de l’oeuvre d’Hannah Arendt.