L’Extraordinaire Histoire de ma vie ordinaire

MINC Joseph

& &

 

Le narrateur, père d’Alain Minc, est né en 1908 dans la communauté juive de Brest-Litovsk. En apprentissage dès quatorze ans, Joseph Minc adhère au parti communiste polonais, mène de front métier et études mais, interdit d’université, émigre à Bordeaux en 1931 où sa future femme le rejoint. Il persévère jusqu’à devenir enfin chirurgien-dentiste. Mobilisé en 1940, fait prisonnier puis libéré, il s’engage dans la Résistance, bénéficiant au cours de cette tragique période d’incroyables solidarités et d’une chance inouïe. Après la guerre, il poursuit ses activités politiques et associatives. Très critique envers le sionisme après plusieurs voyages en Israël où certains de ses proches ont émigré, il demeure attaché au parti communiste même après Budapest, malgré l’antisémitisme stalinien.

 

Ce témoignage attachant et simple vaut autant par l’évocation de mondes méconnus – judaïsme et communisme en Europe de l’Est au début du siècle – que par la personnalité de cet homme généreux, confronté aux tourmentes de l’Histoire pendant une grande partie de sa vie.