Entre les ombres

BOUTLE Arnaud

Au milieu des gratte-ciel √† l’assaut desquels la nature s’est lanc√©e, les reliant par des ponts de v√©g√©tation, il erre seul, barbu, coiff√© d’un sombrero. Il est le seul humain survivant. Aucun autre √™tre vivant, hormis quelques oiseaux ou crustac√©s g√©ants, n’anime la cit√© silencieuse. Il subsiste en maraudant dans les lieux d√©serts, avivant ses souvenirs d’antan : son grand-p√®re, une chanteuse, des films… Il soliloque bri√®vement, parle √† ses bonshommes de neige, perd le compte des jours pass√©s. Finalement, il s’embarque sur son voilier et prend la mer…¬†Rien de gai √©videmment dans cet univers post-apocalyptique aux ciels barr√©s de traits gris. Curieusement le h√©ros ne para√ģt pas tr√®s angoiss√©. Hormis sa tentative pour r√©tablir l’√©lectricit√© dans la ville, il s’enfonce dans une molle nostalgie qui finit par impr√©gner le lecteur. L’album de cet auteur – coloriste d’une douzaine d’ouvrages, cr√©ateur d’un Pinocchio aux √Čditions Paquet – retient l’oeil par son crayonn√© d’une grande douceur de trait et par un traitement subtil de la couleur dont les nuances insensibles ponctuent les changements d’√©poques du r√©cit.