En douce.

REYSSET Karine

Avec sa fille Manon, Juliette quitte soudainement son conjoint pour tenter, dans une maison de l’Esterel emplie de souvenirs, de se (re)trouver, faire le vide autour d’elle. L’auteur use d’un style incisif pour dĂ©crire le mal-ĂȘtre de cette mĂšre fragile et Ă©garĂ©e. Une lecture peu revigorante.