Elle est moi.

DE SWARTE Vincent

Et nous voilĂ  dans l’autodĂ©rision ! Le narrateur, Vincent de Swarte lui-mĂȘme, raconte l’Ă©trange affaire qui a bouleversĂ© sa vie. AprĂšs une crise d’urticaire gĂ©ante, provoquĂ©e par une crĂšme allergĂšne, le hĂ©ros se rĂ©veille, un triste matin, avec, Ă  la place de son appareil reproducteur qui lui donnait toute satisfaction, un sexe de femme ! L’Ă©tonnement et la consternation passĂ©s, des problĂšmes se posent aussi bien physiques que moraux. Comment un homme peut-il continuer sa vie de couple avec la femme qu’il aime sans lui avouer l’horrible vĂ©ritĂ© ?

Vincent de Swarte avait attirĂ© l’attention avec Requiem pour un sauvage (N.B. oct. 2002). Ce rĂ©cit qui se veut drĂŽle ne dĂ©passe pas le niveau de la ceinture et noie le malheureux qui s’y risque dans un ressassement de propos vulgaires et pornographiques qui le fait sombrer dans un profond ennui.