Dutronc, la bio.

LEYDIER Michel

D’un artiste dont la renomm√©e n’est plus √† faire, l’auteur trace un portrait d√©taill√© ; il d√©roule chronologiquement le fil de ce destin qui conduit Jacques Dutronc au rang des chanteurs-compositeurs-com√©diens les plus c√©l√®bres. Paresseux dans ses √©tudes, ayant d√©j√† le go√Ľt des canulars les plus f√©roces (ne serait-ce pas la manifestation d’un angoiss√© ?), il s’adonne √† la guitare qu’il gratte en amateur, puis passe au chant, √† la composition et, le succ√®s aidant, au cin√©ma o√Ļ le public d√©couvre son talent de com√©dien. Auteur de polars et de livres pour la jeunesse, fan de la premi√®re heure, Michel Leydier l’interviewe dans sa maison corse et fait un r√©cit de toute sa vie : ses r√©ussites, ses √©checs, son entourage et les gags, toujours les gags. Sans √©l√©gance de style ni adroite composition cette biographie est une suite de t√©moignages de proches, de critiques parues dans les m√©dias depuis les ann√©es soixante. Il en r√©sulte, malgr√© cela, le profil d’un personnage attachant, g√©n√©reux, fragile, voire‚Ķ surprenant.