Descente aux grands crus

TORDAY Paul

√Ä trente-sept ans, Wilberforce est seul et tr√®s malade. Il n’y a plus que les grands bordeaux qui le remontent, croit-il. Deux bouteilles de Ch√Ęteau P√©trus 82 l’ont mis au tapis, avec ses fant√īmes. Il divague et, malgr√© les avertissements de son m√©decin et ami, continue √† nier sa d√©pendance √† l’alcool et vide son extraordinaire cave. Nous sommes en 2006 et il voit se d√©rouler sa chute en remontant les ann√©es, mill√©sime apr√®s mill√©sime : 2004, 2003, 2002.

¬†De la com√©die avec Partie de p√™che au Y√©men (N.B. avril 2008), l’auteur passe √† la trag√©die dans un roman plus in√©gal. La construction √† rebours, tout en amenant des r√©p√©titions, montre le cheminement du h√©ros vers sa d√©ch√©ance et fait appara√ģtre les personnages qui l’y ont conduit. On voudrait √™tre √©mu, mais la personnalit√© de Wilberforce est trop lisse pour emporter l’adh√©sion. Les grands vins, par contre, sont c√©l√©br√©s avec enthousiasme. Esp√©rons que le prochain mill√©sime de Torday sera meilleur‚Ķ