Dans la famille Briard, je demande… Margot.

SMADJA Brigitte

Margot fait tout pour plaire : maquillage, v√™tements mode, m√®ches de couleur. Et Victor est tomb√© amoureux‚Ķ si lourdement ! Compliments appuy√©s, t√©l√©phones incessants, il a os√© d√©clarer en public : ¬ę T‚Äôes la plus sexy¬†¬Ľ ! Rapidement, Margot passe √† l‚Äôoffensive; c‚Äôest elle, appuy√©e par le clan des filles, qui va poursuivre Victor de ses assiduit√©s humiliantes. Attaques, contre-attaques, la guerre des sexes soul√®ve la classe de cinqui√®me ! Au moment o√Ļ l‚Äôaffaire pourrait tourner au vinaigre, Madame le Proviseur, d‚Äôun geste, s√®me la d√©route dans les deux camps, en faisant tendre une b√Ęche dans la cour de r√©cr√©ation¬†: filles d‚Äôun c√īt√©, gar√ßons de l‚Äôautre, comment faire pour vivre¬†?¬†

Ce portrait d‚Äôune petite peste de douze ans est une r√©ussite du genre. On voit vivre Margot, martyre √† la maison, meneuse de chahut au coll√®ge, arroseur arros√© avec Victor. Un vrai plaisir de lecture que l‚Äôon aimerait recommander aux gar√ßons, car B. Smadja signale, avec tellement d‚Äôhumour, les orni√®res du parcours dans une premi√®re incursion en terre amoureuse. Voir pour les ados celui de la soeur a√ģn√©e¬† Dans la famille Briard, je demande‚ĶJenny ( page 137) et pour les plus jeunes, celui du petit fr√®re Dans la famille Briard, je demande… Joseph (page 148).¬†