Commissaire Corcoran.

MILLAU Christian

Retraité de Scotland Yard et amoureux des vins et de la cuisine française, Corcoran s’est installé dans les Landes. Il y affronte un trafic de fausses antiquités et de faux grands vins mais, les coupables lui étant plutôt sympathiques, il oriente habilement l’enquête dans une fausse direction…

 

Passant de la critique gastronomique au roman policier, Christian Millau concocte une intrigue loufoque, avec un inspecteur à contre-emploi aux manières de faire très peu catholiques, doublée d’une satire réjouissante des milieux mondains et politiques de la société provinciale actuelle, de leur snobisme et de leurs combines. On prend autant de plaisir à ce divertissement que l’auteur en a sûrement eu à l’écrire. Entre jeu, énigmes et bons repas, on déguste joyeusement et sans modération, en toute impunité. Millau réussit bien sa reconversion commencée avec Bons baisers du goulag : secrets de famille (NB avril 2004).