Charlotte, la jeune fille et la mort.

PEDRETTI Bruno

Dans le Berlin des ann√©es trente, vit Charlotte Salomon, jeune artiste issue d‚Äôun milieu bourgeois, juif ‚Äúassimil√©‚ÄĚ. Son p√®re m√©decin et sa m√®re pianiste et chanteuse lyrique m√®nent une vie mondaine riche de concerts et d‚Äôart. La mont√©e de l‚Äôantis√©mitisme oblige Charlotte peintre de talent, √† rejoindre la France. Apr√®s le suicide de sa grand-m√®re, elle apprend que sa jeune tante et sa m√®re ont subi le m√™me sort. Sa seule obsession alors, pour combattre cette fatalit√© g√©n√©alogique, est de se jeter √† corps perdu dans le r√©cit et la peinture de sa ‚Äúpropre parabole biographique‚ÄĚ. Plus de mille feuillets dont huit cents gouaches composent son oeuvre ‚ÄúVie¬†? ou Th√©√Ętre¬†?‚ÄĚ

 

L‚Äôauteur d√©voile peu √† peu, et plus explicitement dans la postface, l‚Äôexistence de cette jeune artiste dans un langage po√©tique, truff√© de r√©f√©rences musicales, picturales et litt√©raires, qui contrastent intens√©ment avec la gravit√© du contexte historique. La lecture de cette biographie romanc√©e attachante r√©sonne longtemps dans la m√©moire et donne envie de d√©couvrir les oeuvres de l‚Äôh√©ro√Įne.