C’est pas ma faute !

ENGLEBERT Dr Éric, DUBOIS Claude K.

Quelle joie de dĂźner entre papa et maman ! Mais ce soir, la petite fille s’interroge, se fait mĂȘme toute petite. Ses parents ne sourient pas, ils s’Ă©nervent, le ton monte et maman, Ă  la demande du pĂšre, l’emmĂšne brusquement dans sa chambre. Au fond de son lit, la petite fille s’inquiĂšte et elle entend la colĂšre de ses parents et mĂȘme des bruits de vase cassĂ© ! Serait-ce Ă  cause d’elle ?

Le ton est juste. Il fait ressentir au plus profond les chagrins de la vie. Les textes sont courts, appuyĂ©s par des dessins sensibles proches du vĂ©cu de l’enfant, de son imagination. Ces « petits bobos » sont de grandes et profondes douleurs pour les petits, et engendrent angoisse et mal ĂȘtre. Pour grandir, il faut essayer d’aplanir les obstacles et cette nouvelle sĂ©rie s’attache Ă  dĂ©dramatiser ce qui souvent fait trĂšs mal.

Autre titre : C’est pas juste ! Emilie ne se trouve pas jolie Ă  cause de ses grandes oreilles. Un vĂ©ritable ami l’aide Ă  accepter sa diffĂ©rence.