Carnets de déroute.

MONNEREAU Michel

Les Carnets de d√©route, premier roman de Michel Monnereau, auteur de po√®mes et de com√©dies, restituent le journal intime d‚Äôun ch√īmeur de cinquante ans, licenci√© d‚Äôune entreprise de publicit√©, l√Ęch√© par sa compagne. Du printemps √† la Saint-Sylvestre, ce dernier consigne ses efforts vains pour chercher du travail, ses d√©m√™l√©s avec les Assedic, ses rencontres et occupations quotidiennes, ses espoirs entrecoup√©s de souvenirs nostalgiques et fait un bilan de sa vie. De plus en plus seul et g√™n√© financi√®rement, il a de moins en moins envie de se r√©ins√©rer dans une soci√©t√© qui semble le rejeter, de go√Ľter aux menus plaisirs dont il mesure le caract√®re d√©risoire. Il se n√©glige, se clo√ģtre, maigrit et sombre dans l‚Äôindiff√©rence g√©n√©rale.

 

Ce carnet de bord imaginaire qui distille l‚Äôangoisse, v√©ritable descente aux enfers d‚Äôun √™tre fier, oubli√© de la soci√©t√© comme beaucoup aujourd‚Äôhui, atteint au coeur le lecteur tant il semble v√©ridique. L‚Äôauteur y introduit son exp√©rience du milieu publicitaire, ses d√©ceptions de baby-boomer longtemps g√Ęt√©, son humour caustique, son recul sans indulgence vis-√†-vis du monde et de lui-m√™me.