Camping Atlantic.

KENIG Ariel

Chaque ann√©e, la famille prend en caravane la direction de la c√īte atlantique pour s’installer dans le m√™me camping municipal, place num√©ro 105, troisi√®me all√©e √† droite. Le p√®re et la m√®re y trouvent leur bonheur. Nicolas, le fils a√ģn√©, coureur de jupons, pilier de bar, est rarement pr√©sent. Adonis, son jeune fr√®re, dot√© d’une exceptionnelle beaut√©, adul√© par ses parents, ex√®cre ces vacances. La table et les chaises en plastique, les couettes jamais lav√©es, le d√©sodorisant √† la pomme au-dessus des banquettes-lits, la toile cir√©e tendue √† l’ext√©rieur pour se prot√©ger du soleil, tant de laideur, de m√©diocrit√©, le r√©voltent. Cet √©t√©, apprenant √† mieux conna√ģtre son fr√®re, il va jusqu’√† s’√©prendre de lui. Pourquoi ne pas mettre ensemble le feu au camping ? L’amour doit leur permettre de triompher de tout…¬†Encourag√© par l’assurance de sa beaut√©, Adonis laisse libre cours √† ses sentiments extr√™mes d’amour et de haine. Un roman de la d√©mesure, trop artificiel pour entra√ģner l’√©motion, mais premi√®re oeuvre d’un tr√®s jeune auteur.