Camelot

COLIN Fabrice

 

&

 

Un pensionnat isolĂ© sur un bord de mer qui pourrait ĂȘtre la Cornouaille. Trente jeunes y sont internes, pour l’étĂ©. Un nouveau venu, Arthur, fascine peu Ă  peu quatre d’entre eux, dont l’amitiĂ© se met Ă  fluctuer au grĂ© de ses humeurs imprĂ©visibles. Adoptant sa passion pour la Table Ronde, ils prennent des noms de chevaliers et se rĂ©unissent en secret la nuit dans une crypte au fond du parc, d’oĂč Arthur les envoie pour la quĂȘte de « son » Graal : dĂ©livrer Leanor, la femme qu’il aime. L’aventure pseudo-mythique s’avĂšre bien plus dangereuse que prĂ©vu et le drame inĂ©luctable.

La rĂ©fĂ©rence Ă  la Table Ronde, une ambiance annĂ©es 50-60, un curieux mĂ©lange de Club de cinq, de Cercle des poĂštes disparus : on a l’impression que l’auteur a voulu jouer sur le registre des fascinations adolescentes pour faire adhĂ©rer Ă  des protagonistes dont la personnalitĂ© s’estompe derriĂšre leur dĂ©guisement de chevaliers. Le comportement schizophrĂ©nique d’Arthur fait croire un temps Ă  l’existence d’un jumeau, mais cache en rĂ©alitĂ© une relation au pĂšre perturbĂ©e, et le drame final laisse le lecteur un peu abasourdi de ce rĂ©cit touche-Ă -tout qui ne parvient pas Ă  trouver son unitĂ© de ton entre mythe, psychologie et grand jeu de scouts