Braves gens du Purgatoire

PELOT Pierre

Maxime Bansher et sa compagne sont retrouvĂ©s assassinĂ©s Ă  Purgatoire, petit village des Vosges oĂč ils vivaient. La mise en scĂšne fait croire Ă  un crime suivi d’un suicide. Toute la parentĂšle et le voisinage se perdent en conjectures et en disputes. La plus jeune de la famille, Lorena, cherche la vĂ©ritĂ© auprĂšs de Simon, un petit-cousin ĂągĂ©, enseignant et romancier, qu’elle appelle « mon oncle ».  Dans cet ultime ouvrage, Pierre Pelot (Debout dans le tonnerre, NB novembre 2017) plonge ses lecteurs dans une rĂ©gion oĂč les habitants sont liĂ©s depuis des gĂ©nĂ©rations par des secrets de famille. La peur du retour des assassins, leur recherche font revivre sur un siĂšcle les nombreux drames du passĂ© qui se dĂ©voilent progressivement. Le suspense est bien entretenu jusqu’au dĂ©nouement inattendu. L’histoire est intĂ©ressante, et le style de l’auteur, prĂ©cis, dĂ©taillĂ©, presque photographique parfois, qui s’étire en longues phrases et descriptions, conversations, rĂ©vĂ©lations, accentue l’atmosphĂšre inquiĂ©tante d’un rĂ©cit long mais prenant. (C.-M.M. et F.L.)